La pénurie du développeur

Fetch-world actualités & news !

  • 2020-01-16 12:21:28
  • Fetch-World

La pénurie du développeur

Mais où sont-ils passé ?

Cette phrase plus que récurrente que nous retrouvons sur bon nombre d’article presse, relayé à foisons par les ESN ex SSII et autre expert du numérique. Pénurie du développeur vraiment ? Je vais vous exposer mon opinion dans cet article suite à des expériences vécues rapportés par des développeurs et des RH.

La pénurie du développeur

La problématique :

Notre grande nation rencontre un problème pas des moindres, une pénurie de développeur et d’expert IT, m’étant fait approcher à de nombreuses reprises par des recruteurs IT en Suisse et au Luxembourg avec 8.57 mK d’habitants je peux comprendre que nos voisins helvètes optent pour une carrière dans la finance plus pécuniaire qu’une modeste carrière d’informaticien.

Dans mon pays une pénurie de talent IT vraiment ? Avec 67 millions d’habitants 6e puissance mondial les plus grandes écoles à disposition, notre pays est impacté par ce même problème. Comment est-ce possible ?

Sachant que :

  • ✅ Les promos : sont full
  • ✅ L’alternance : est bouché
  • ✅ Centre de formation : express
  • ✅ Les RH : publient désespérément des offres
  • ✅ Les diplômés : font la manche

Il n’y a qu’à regarder votre actualité Linkedin pour faire ce constat, entre les étudiants inscrit en école qui recherchent désespérément une alternance, les vendeurs de formation qui vous promettent d’être full stack polyglotte en 6 mois avec à la clé le CDI bien rémunéré, les experts du recrutement qui recherchent tout simplement l’inexistant et pour finir le diplômé qui racle le parquet avec ses dents.

Pénurie de ressource ou de compétence ?

Enfin une question pertinente que je vous invite tous à vous poser, arrêtons l’amalgame, le marché de l’informatique est ultra concurrentiel, il y a énormément de candidat sur le marché, alors soyons franc ; Le problème c’est pas la pénurie d’expert IT mais THE EXPERT.

Sur qui faut-il jeter la pierre ? Les clients, les RH, les centres de formation, les dev ?

Le mouton à 5 pattes n’existe pas

Etre expert dans un domaine c’est déjà pas mal, mais l’être dans 10 - 15 domaines c’est tout bonnement impossible, regardez les offres que vous publiez…
Une au hasard :

    Vous maîtrisez les technologies suivantes :
  • Gestion de projet Agile SCRUM
  • JAVA - PHP - JAVASCRIPT – REACT
  • HTML CSS ANGULAR NODE JS
  • SQL (SQL Server) - NoSQL (MongoDB)

Et bam dans tes dents : 7 langages informatique, 1 biblio, 2 framework qui n’ont rien à voir

Allooo la terre Mayday Mayday

C’est un peu comme si je demandé à un RH de faire son job en Anglais, Espagnol, Russe, Moldave, Arabe, Chinois, Latin et tout ça pour 2000€ brut Allons !



SUR LE BANC DES ACCUSÉS


{$title}
Certain client :

Le client paye ses big cadres pour être conseillé et faire prospérer son entreprise, le problème si vous avez un chef de projet en mode électron libre il va vous greffer une techno must have tous les quinze jours sans prendre en considération le challenge technique à relever.

Certain recruteur :

Votre job c’est répondre au désir de vos clients en dénichant le mouton à 5 pattes pour espérer remplir vos objectifs, quoi de plus normal ?!
La problématique certain RH dispose d’une méconnaissance totale du secteur d’activité dans lequel ils recrutent. Pour cause le nombre d’entretien où des candidats se ramassent lors de « tests technique ».
Oui messieurs dames ne vous attendez pas à avoir des résultats probants avec des QCM bourrés de pièges pour les meilleurs, complètement incohérent pour les plus mauvais, qui ne sont même pas représentatif de notre quotidien. La cerise sur le gâteau le tout sur un polycop noir et blanc.

Vous vous adressez à des geeks qui passent leur vie sur un IDE avec de la coloration syntaxique des plugins qui vous mâchent le code #emmet et surtout Google & Stack Overflow, la documentation de la tech sans compter le mode debug.

Les centres de formation

Un article dédié paraitra prochainement, pour résumer et ne pas les citer. Ces centres de formation sont les sauveurs de la pénurie d’ingénieur. Les régions ont débloqué des fonds pour remédier à ce problème via des Appels d’offre à la concurrence pour former nos ingénieurs de demain. Vous comprenez par cette démarche, l’insinuation que nos ingénieurs diplômés des grandes écoles ne sont pas assez compétant, malgré que certains étudiants se soient endettés pour obtenir leur diplôme.

Alors ces centres de formations poussent comme des champignons un peu partout, en étroite collaboration avec pôle emploi, ils facturent des formations express sur 5 à 8 mois (10k) via pôle emploi pour transformer des chômeurs en reconversion pro en ingé de demain pour finaliser la transition numérique.

Pour résumer ils prennent un public hétérogène en situation précaire, ils leur bourrent le crâne d’info, construisent un « projet » en mode express, passent devant un jury, obtiennent à 99% leur diplôme. Et après ? Vous retrouvez ces personnes pleine de rêves et d’espoir sur linkedin en boucle for $i++ « Mon réseau, J’ai récemment obtenu mon diplôme bac 2 en développement d’application web et mobile FULLSTACK, je recherche une entreprise…. ; bref vous connaissez la suite.

Quelques tips pour combattre la pénurie


Client, Chef de projet :

Arrêtez de jouer le jeu des GAFA, à sauter sur THE TECHNO parce-que tout le monde l’utilise. La base d’une application web reste la même depuis des années. Les applications sont de plus en plus lourde, vous parlez tous écologie ? Dans quelques décennies il faudra un ordinateur quantique pour afficher une page web (j’extrapole).
Certes aujourd’hui il n’y a plus personne sur Cobol, Basic, Pascal, l’IT évolue OK, mais à vouloir simplifier et optimiser la prod avec 36 framework vous allez droit dans le mur.

Concentrez-vous sur une poigné de techno pour faire des app de qualité. N’oubliez pas la SSI, trop de code partiellement connu = risque de sécurité.

Recruteur :

Vous êtes là pour dénicher des talents, mais aussi pour conseiller vos clients. L’argent c’est le nerf de la guerre, mais redescendre sur terre et voir la réalité du terrain ne vous fera que grandir.
Optez également pour d’autre test de sélection, les QCM sont à fuir, quelques questions technique, une consultation du dépôt github. Un petit projet à livrer au client avec un échange autour de la réalisation avec l’un de leur collaborateur technicien. c'est amplement suffisant pour jauger l'XP du candidat.

Le problème c’est pas la pénurie d’expert IT mais THE EXPERT.

Fetch-World

Un projet ? Un besoin ? Contactez nous :